FSPI Vectocaribe

Le FSPI Vectocaribe vise à améliorer la surveillance et la gestion intégrée des maladies vectorielles à une échelle régionale caribéenne dans une perspective “Une seule santé”.

Cuba et les territoires de la Caraibes doivent faire face à des maladies vectorielles de plus en plus fréquentes comme la Dengue, le Zika ou le Chikungunya mais aussi des maladies vétérinaires. Ce projet revêt une dimension régionale importante puisque les territoires français de Guadeloupe et de Martinique sont aussi impactés par ces maladies.

Diverses technologies de surveillance et de contrôle des vecteurs pathogènes existent déjà ou peuvent être développés afin d’améliorer la compréhension de l’émergence de ces maladies et l’analyse de leurs facteurs de risque. La surveillance et le contrôle de ces vecteurs pathogènes nécessite la mobilisation de savoirs innovants et scientifiques, et la mise en œuvre d’un transfert des technologies et savoirs faire adéquats.

Ce projet a pour objectif de constituer un réseau régional d’acteurs et d’institutions alliant les centres français de référence (Institut Pasteur, IRD et CIRAD) et leurs homologues cubains (Institut Pedro Kouri, CENSA, CIGB)  afin de favoriser la mutualisation des savoirs et technologies et la synergie des recherches scientifiques réalisées. L’accent sera mis d’une part, sur le développement d’une approche « One health » qui favorise la gestion intégrée des maladies vectorielles humaines, animales et végétales, et d’autre part sur le renforcement des capacités humaines et le transfert de la technologie de l’insecte stérile pour limiter la propagation de ces maladies vectorielles.

Ce projet comporte une dimension “développement des capacités” importante, à travers la formation non seulement des étudiants cubains, mais également des professionnels, techniciens, chercheurs et administratifs, aux technologies développées dans le projet.

Open chat