L’Ambassade de France à Cuba soutient le VIe Symposium Territorial sur la surveillance, le suivi et le contrôle des vecteurs impliqués dans la transmission des entités zoonotiques

Le FSPI Vectocaribe a apporté son aide à la réalisation du VIe Symposium Territorial sur la surveillance, le suivi et le contrôle des vecteurs impliqués dans la transmission des entités zoonotiques qui a eu lieu du 15 au 19 novembre à Topes de Collante. Plusieurs présentations de chercheurs cubains et français ont abordé les maladies vectorielles dans une approche « une santé unique », se rapprochant des thématiques qui sont au cœur du FSPI Vectocaribe.

Le FSPI Vectocaribe et l’Ambassade de France à Cuba présents à un symposium cubain sur les maladies vectorielles

Du 15 au 19 novembre a eu lieu le VIe Symposium Territorial sur la surveillance, le suivi et le contrôle des vecteurs impliqués dans la transmission des entités zoonotiques. Des représentants d’institutions de recherches cubaines partenaires du FSPI Vectocaribe comme l’Institut Pedro Kouri, le CIGB, le CENSA ou encore l’école Latinoaméricaine de médecine, la section de Villa Clara de Entomoépidémiologie et sciences connexes etc. ont présentés leurs travaux récents sur le contrôle des maladies vectorielles.
Certaines présentations réalisées sur les techniques de l’insecte stériles et les modélisations des maladies virales vectorielles entraient dans le cadre du FSPI Vectocaribe de l’Ambassade de France à Cuba. Un soutien leur a donc été apporté.

Favoriser la recherche et la coopération franco-cubaine sur les maladies vectorielles

Les initiatives françaises sur les maladies vectorielles ont été mises en avant lors de cet évènement scientifique.

L’Ambassade de France à Cuba a présenté le FSPI Vectocaribe qui se concentre sur le développement d’une approche « une santé unique » qui favorise la gestion intégrée des maladies vectorielles humaines, animales et végétales, et sur le renforcement des capacités humaines et le transfert de la technologie de l’insecte stérile pour limiter la propagation de ces maladies vectorielles. Un accent a été mis sur les opportunités de bourses de master et de doctorat à destination des cubains qui seront proposés pour des séjours de 3 à 6 mois en France.


Le symposiuem a également permis au Docteur Eric Etter, Vétérinaire épidémiologiste au CIRAD d’introduire l’initiative Prézode. Lancée le 11 janvier 2021 par le gouvernement français, cette initiative a pour objectif de prévenir les risques d’émergences de maladies zoonotiques et de pandémies. Elle rassemble des chercheurs lors d’ateliers organisés par aire géographiques. Les chercheurs cubains présents lors du symposium ont été invités à se joindre à ces sessions virtuelles.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *